VOD gratuit : le Festival Ciné-Palestine (FCP)

Une édition FCP Confiné En Ligne !

Le Festival Ciné-Palestine (FCP) est un festival de cinéma créé en 2015. Il se tient chaque année dans plusieurs lieux en Île-de-France, et s’est donné pour mission de contribuer à la promotion du cinéma palestinien.

Le festival maintient une édition réduite, online et exceptionnelle, du 10 au 15 Novembre 2020.

Au programme : les projections de quatre films dont trois inédits issus de la programmation initiale de la 6ème édition du FCP.

Les 4 films seront disponibles pendant quelques heures, en libre accès sur le site du Festival Ciné-Palestine : https://www.festivalpalestine.paris/films.

Les projections seront également suivie de débat sur la plateforme Zoom et en live streaming sur la page Facebook du festival ainsi que sur la chaîne Youtube du Festival.

Vendredi, 13 novembre 2020 – 17:00 – 00:00
Tiny Souls de Dina Naser
(Jordanie – 2019 – 85 min – Documentaire)

Après avoir échappé à la guerre en Syrie, une jeune fille de neuf ans à l’esprit libre et sa famille doivent mener une vie confinée, bloqués dans le camp de réfugiés de Zaatari, en Jordanie.

Samedi, 14 novembre 2020 – 17:00 – 00:00
Letter To A Friend d’Emily Jacir
(Palestine – 2019 – 43 min – Documentaire)

En demandant à un proche d’ouvrir une enquête avant qu’un acte inévitable ne se produise, Lettre à un ami raconte dans les moindres détails une maison et une rue de Bethléem.

Dimanche, 15 novembre 2020 2020 – 12:00 – 00:00
Song On A Narrow Path de Akram Safadi
(Italie, France, Allemagne, Belgique – 2000 – 60 min – Documentaire)

La Chambre noire de Jérusalem esquisse le portrait d’une Jérusalem disputée, déchirée et divisée. Loin de la clameur des médias et de la politique, le film s’appuie sur le vécu de trois personnages palestiniens — leurs passions, souvenirs et renoncements douloureux.

Né à Jérusalem, Akram Safadi est un photographe palestinien vivant à Jérusalem. Dans les années 80, il a travaillé comme caméraman lors de la première Intifada pour Reuters et l’AFP. Après avoir fréquenté l’Université de Birzeit, il a étudié le cinéma en Italie. Aujourd’hui, il travaille également dans le cinéma, à la fois expérimental et documentaire.

Dimanche, 15 novembre 2020 – 17:00 – 00:00
Ibrahim : A Fate To Define de Lina Al Abed
(Liban, Palestine, Qatar, Danemark, Slovénie – 2019 – 75 min – Documentaire)

Documentaire d’investigation intime, ce film dessine le portrait d’un homme disparu, à travers les lieux qu’il a parcourus, les visages qu’il a connus et les pensées qui ont façonné son monde. Ibrahim était un agent secret du Groupe Abu Nidal, faction militante palestinienne qui s’opposait aux tentatives de l’OLP d’adopter des solutions plus pacifiques au conflit avec Israël.

Lina Al Abed est née en Palestine en 1980 et a étudié à Damas.